IMAGINEZ…

« IMAGINE »
Par Victor Khagan (JOURNAL D’UN SURVIVANT CLANDESTIN II – 2015)

Imaginez-vous un instant une personne moribonde en suite à un terrible accident de trafic.
Imaginez-vous un instant que personne ne lui apporte de soins.
Imaginez-vous qu’elle n’en meure pas mais qu’elle reste consciente.
Imaginez-vous qu’on l’alimente pour la garder en vie.
Imaginez-vous que, de temps à autre, on lui apporte un calmant ou un anti-dépresseur… en lui disant de penser à autre chose, de penser à des choses agréables, de se soucier des autres… alors qu’elle se débat dans des souffrances brûlantes dont personne ne veut parler avec elle !!

Imaginez-vous son handicap, son impossibilité à la moindre autonomie, ses frustrations, l’indignation, la haine et la révolte qui vont grandir en elle de voir que les entourages ne désirent lui apporter ni libération, ni compréhension réelle, ni soulagement réels.
Ou qu’on lui réponde que ces soins coûtent trop cher, que les personnes responsables de l’accident ont été acquittées et que les assurances ne vont pas payer…

Imaginez-vous un instant que cette victime survivante ait désiré et manifesté vouloir mettre fin à ses jours, dans la prison physique et morale où elle vit : privée d’autonomie comme entre les barreaux d’une cage, dans la honte et les complexes qu’elle aura contractés, dans la distorsion cognitive que les traumatismes lui causent (culpabilité, dévalorisation, automutilation, pertes des valeurs, désespoir, mépris de soi, abandon de toute foi).

Imaginez-vous enfin que des individus sans scrupules tentent régulièrement de profiter de sa faiblesse, de lui dérober ses joies, d’exploiter sa dépendance, d’abuser de son identité, de lui voler ses enfants, de la rendre responsable de leurs sales combines…
Vous imaginez le tableau ? Il vous semble surréaliste ?

Imaginez-vous maintenant que le viol, la pédocriminalité et l’inceste sont, de fait, des accidents aussi terribles qu’un accident de trafic, qui laissent une personne MORIBONDE au quotidien, dépourvue désormais de toute espérance de lumière et d’amour !!
Comprenez que sa destinée, dans l’abandon total ou même le rejet des siens, dans l’indifférence de l’incompréhension ou, pis, dans le cynisme de tous ceux qui viennent lui dire « C’EST DE TA FAUTE ET TU NE FAIS RIEN POUR T’EN SORTIR »… est un quotidien d’impuissance qui la mène à la confusion mentale et affective, au désir exclusif de mourir malgré la quantité d’amour et l’enracinement social, brûlures constantes qui la dévorent et l’anéantissent, qui l’épuisent plus sûrement encore que sa conscience d’invalide à vie.

La VICTIMOLOGIE moderne peut VOUS aider à comprendre ce que d’innombrables humains, femmes, enfants, hommes, ont dû supporter toute leur existence : vos voisins, des amis proches, des membres de vos familles, ou… VOS PROPRES ENFANTS, VOTRE PROPRE CONJOINT, VOTRE MÈRE, VOTRE PÈRE, et peut-être aussi VOUS-MÊME ??

II° PARTIE (IMAGINEZ)

Les personnes « moribondes de l’intérieur », SURVIVANTES du viol, de la pédocriminalité et/ ou de l’inceste, n’éprouvent pas seulement des blessures psychiques prétendûment invisibles (« l’essentiel est invisible pour les yeux » selon Antoine de Saint-Exupéry) car, comme l’usage de la parole leur est bien souvent interdit, leur organisme signalent leurs souffrances via les fameux « maux psycho-somatiques » que toute personne attentive peut facilement déceler :

En voici un liste
Troubles viscéraux chroniques / toutes maladies du système digestif / obésité ; états dépressifs, dépression nerveuse ; maux de tête chroniques, migraines ophtalmiques, syncopes ; problèmes récurrents de tension artérielle, insomnies, angoisses, paniques, pertes significatives de concentration, troubles de la mémoire, stress (Syndrome de Stress Post-Traumatique SSPT) ; problèmes de dos récurrents (lombaires / nuque), fibromyalgie, fractures ; affections broncho-pulmonaires.

Toutes conduites à risque :
Addictions (drogues, tabac, alcool), attitudes rebelles, refus d’autorité, marginalisation, état borderline, état hagard, prostration, colères, attitudes provocantes, tendances suicidaires, troubles de l’alimentation, désinsertion sociale, agressivités, syndrome de la bêtise, confusion mentale.
Ces conséquences à long terme sont dues à des troubles psycho-FAUT ILtraumatiques chroniques qui s’installent quand les victimes de violence / maltraitance / abandon ne sont ni identifiées ni prises en chargent, ni protégées ni soignées.

Abandonnées seules avec une grande souffrance et un sentiment permanent d’insécurité, elles devront survivre en mettant en place des « stratégies d’auto-traitement », stratégies de SURVIE qui auront de lourdes conséquences sur leur santé et seront, de plus, facteurs d’exclusion et souvent de pauvreté. Avec le risque d’être à nouveau victimes de violences ou de reproduire ces violences…

IntéresséEs par une info ?
The relationship of adverse childhood experiences to adult health status 2010 (ACE Study – FelittiVJ)
http://memoiretraumatique.org/ DOCTEURE MURIEL SALMONA
http://www.imheb.be GÉRALD BRASSINE

JOURNAL D’UN SURVIVANT CLANDESTIN – VICTOR KHAGAN – 2015

Publicités

A propos TANGAKAMANU

Je suis né en 1950 dans le «Borinage de Van Gogh» (Belgique). Mon existence et mon épanouissement ont été tronqués par le vampirisme régnant à cette époque dans cette région (viols et maltraitance). Sans formation académique, j’ai exercé différentes activités professionnelles jusqu’en 1982. Après la rencontre avec mon épouse, Basque espagnole (deux enfants et 4 petits-enfants), je me suis installé à Madrid où j’ai écrit trois romans, un recueil de poèmes et un de nouvelles. Rentré au pays pour traiter une dépression nerveuse clinique, je me suis attaché à l’étude des traumas et à l’hypnose, sous la direction de professionnels. L’essentiel de mon analyse sociale et de mon travail d’écrivain s’attache à la conditions des personnes dites «rebelles homéostasiques » (Henri Laborit), soit aux individus que le besoin de survie (par dépendance affective, sociale ou morale) empêche de se libérer d’un entourage et /ou d’un conditionnement aliénant ou qui les asservit. Plusieurs romans ont vu le jour depuis et ont été publiés en France (Paris et Lille). Ce sont « Courte biographie de Gumersindo García », « Les chemins de l'aurore »; « Pacifico »; « Famille sans parole, famille sans joie ». « Contradictions d'une civilisation », « Au nom de l'amour » et « Journal d'un survivant clandestin » sont publiés comme essai, reportage et recueil d’articles. Mon recueil de poèmes « Tangakamanu » en est à sa 3° édition. Je suis convaincu que le féminisme est une stratégie incontournable dans la lutte contre le patriarcat et pour la protection de l'Enfance, contre les violences faites aux femmes et contre les trafics d'êtres humains. Ce féminisme égalitaire (3° mouvement) est la vraie révolution de notre époque, qui peut sauver Notre Monde, lui apporter l’harmonie et sauver l’Enfance.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s